[Dans Aux Quatre Vents] le chorégraphe explore en une combinaison de duos dansés par un homme, une femme, un petit garçon et une petite fille, quatre états émotionnels liés à la couleur des vents. Le chinook est un vent chaud qui descend des montages ; le breva, une brise des vallées sur les lacs italiens ; le borée un vent du nord et le chamsin  un vent de sable du désert égyptien. Les duos s’enchaînent, chacun offrant son éclairage particulier : complicité et jeu, absence et distance, fusion et admiration, désaccord et violence…

Francine Desverines – Connaissance du Val de Marne n°221 – janvier 2006