French (Fr)English (United Kingdom)

Les chorégraphies de Jacques Fargearel placent au cœur de la danse la dualité entre l'adulte et l'enfant. Elles sculptent dans un espace sans cesse recomposé cette relation complice, parfois tumultueuse, toujours vivante et vitale. Un solo d'enfant, un duo de femme et un trio d'hommes composent le triptyque de cette nouvelle création. L’enfant sera évoqué d’abord seul sans l’adulte, à partir de la singularité qu’offre son mouvement. Puis, dans un deuxième et troisième temps où il sera absent, les danseurs évolueront dans la trace ou l’empreinte qu’il aura laissée.

Centre des Bords de Marne


Comment la danse nous touche-t-elle quand un enfant nous la fait voir ? Depuis dix-huit ans, Jacques Fargearel explore la force expressive d’une chorégraphie qui s’incarne dans des âges différents.

Notre perception de la danse est fondamentalement liée aux corps « professionnels » présentés dans les théâtres. Mais que se passe-t-il lorsqu’un enfant évolue sur scène ? C’est la question que pose sans relâche Jacques Fargearel, dont les pièces mettent toujours en présence enfants et adultes. Le regard porté sur le danseur, sur la virtuosité et sur l’expression en est considérablement modifié : on ne sort jamais indifférent d’un spectacle de Jacques Fargearel. Dans sa prochaine création, pour la première fois, il construit la pièce en séquences, séparant adultes et enfant : solo d’un petit garçon, duo de femmes, trio d’hommes. Le mouvement des adultes ne sera plus régi par la présence des enfants, et vice-versa. Comment le regard passera-t-il de l’un à l’autre, quels liens le spectateur pourra-t-il tisser entre corps singuliers ? Une étape importante dans un parcours aussi original qu’exigeant.

M. Chavanieux - La Terrasse - novembre 2007


« La mission de sensibilisation s’inscrit dans la droite ligne de mon travail » déclare Jacques Fargearel, chorégraphe pour la Compagnie du Sillage et invité récurrent du festival. « Le travail accompli avec les enfants dans les écoles nous permet de donner les codes pour s’approprier la danse contemporaine. En amont, on donne du sens pour que les enfants reçoivent le mieux possible ce qu’ils iront voir. Dans le spectacle Kyrielle 3.2.1, la relation entre l’adulte et l’enfant est au centre : c’est une pièce sur les traces de l’enfant que nous portons toujours en nous. En jouant sur l’espace et le jeu de construction, on assiste à un va-et-vient entre la notion de souvenir et l’envie de grandir ». Musique livre, complicité entre les êtres, Kyrielle 3.2.1 propose une vision pédagogique et ludique des différentes étapes de la vie.

Bénédicte Jouve - Ventilo n°212 – du 6 au 12 février 2008

Nous contacter
Compagnie du Sillage
Jacques Fargearel
1 place du 8 mai 1945, 94310 Orly
tel : 09 82 48 42 04
port : 07 62 77 24 22

Informations légales
Compagnie du Sillage Jacques Fargearel
SIRET : 380 381 152 000 20
APE : 9001 Z
Suivez-nous !